top of page

Qu'est-ce que l'ayurvéda ?

Dernière mise à jour : 13 sept. 2021

La science de la vie

Les 5 éléments et notre constitution

Comprendre la médecine ayurvédique

L'Ayurvéda au quotidien

L'ayurvéda en Inde et dans le monde


La science de la vie


Créée il y a plus de 5 000 ans, l'ayurvéda est la première médecine du monde. Elle nous vient du sud de l'Inde, dans la région du Kérala, et au fil du temps, différents courants de médecines se sont créées à partir de l'ayurvéda, dont la médecine chinoise.


L'Ayurvéda se destine à la guérison du corps et de l'esprit et inclut la nutrition, la phytothérapie, les massages, la psychologie et la spiritualité. C'est un art de vivre qui permet de comprendre sa vraie nature en profondeur.


En sanskrit, « Ayur » signifie la vie, et « Veda » la science ou la connaissance. Créée par les Rishis, les Sages de l’Inde classique, l’Ayurveda peut se traduire par « Connaissance de la vie ou de la longévité ».


Aujourd'hui l'Ayurvéda a fait sa place dans le monde entier, notamment avec la pratique du yoga, qui sont très en lien toutes les deux. Même si cette philosophie et cette hygiène de vie restent parfois méconnues, l'ayurvéda tend à se démocratiser et à gagner du terrain. On la retrouve aujourd'hui dans plusieurs domaines:

  • Dans les commerces avec des produits ayurvédiques: infusions, épices, ghee, herbes médicinales, compléments alimentaires

  • En massages thérapeutiques ayurvédiques : soins et cures, bien-être

  • En médecine: consultations avec des médecins ayurvédiques ou des thérapeutes

  • En séjours bien-être : yoga, méditation, cuisine ayurvédique


Les 5 éléments et notre constitution

l'Ayurvéda une médecine dite holistique et non allopathique comme celle pratiquée en Occident, et donc en France. C'est un système de santé qui agit en prévention grâce aux 5 éléments qui composent notre Univers (Terre & êtres-vivants) : l'air, l'éther, l'eau, le feu et la terre.


A l’origine, ce sont les Grands Sages de l’Inde qui, par l’observation de la nature, ont découvert le principe des cinq états de la matière (cinq éléments).


Ces cinq éléments sont présents partout autour de nous, à l'intérieur de nous, dans la nature, les animaux, dans des proportions qui varient. Par exemple, dans notre corps, l’air se retrouve à travers les gaz et notre respiration. L’eau est présente sous la forme de notre sang et de notre lymphe. L’éther est l’espace entre les os, les tissus. Le feu se manifeste à travers le processus de transformation des aliments en graisse, muscles et énergie. Enfin, la terre caractérise tout ce qui est ancrage, stabilité et solidité avec notre squelette et nos tissus.


De ces 5 éléments découle le concept des 3 énergies biologiques (constitutions ou doshas en sanskrit): Vâta, Pitta et Kapha.

Ainsi, chaque individu nait avec sa propre constitution, sa propre humeur en quelque sorte, qui est constituée de 2 éléments. Les proportions variables de ces éléments en nous sont la raison de l'expression unique de notre entité et ce, au niveau physique et psychique. Elle correspond à notre nature profonde, appelée PRAKRUTI. C'est un état d'équilibre naturel qui nait au moment de notre conception.

  • VATA (le mouvement) est composé d'éther (=l'espace) et d'air

  • PITTA (la transformation) est composé de feu et d'eau

  • KAPHA (la cohésion, l'ancrage) est composé d'eau et de terre.

Par exemple une personne Vata est régit par le mouvement. Elle aura toujours besoin de bouger et peut s'épuiser à force de mouvements. Les personnes Vata sont de nature très curieuses et artistiques. Elles ont besoin d'ancrage car elles sont sans cesse en mouvement.


Une personne Pitta est régit par le feu, par la passion, par la transformation. Courageux, passionnés, entrepreneurs, les Pitta sont des meneurs et aiment les challenges. En occident, la plupart des gens sont de nature Pitta.


Une personne Kapha est régit par l'ancrage, la stabilité. Généreux, calmes, rassurants, les kapha aiment prendre soin des autres et adorent la vie de famille.


Nous sommes tous formés selon des proportions différentes de ces 3 doshas, mais la plupart du temps, 2 doshas sont prédominants. Les personnes avec un seul dosha dominant sont plutôt rares, ainsi que les personnes tridoshiques.


Selon le mode de vie que l'on adopte au cours de notre vie (alimentation, sport vs sédentarité, job, émotions refoulées ou exprimées, hygiène de vie...), nous avons tendance à nous éloigner de notre état d'équilibre, Prakruti, et nous entrons alors dans un état de déséquilibre, appelé VIKRUTI. Ce déséquilibre se manifeste selon différents symptômes physiques, psychiques ou émotionnelles (léthargie, stress, insomnie, prise de poids, épuisement...etc).


Les massages ayurvédiques permettent de rééquilibrer notre prakruti (voir mon article sur les bienfaits des massages ayurvédiques).


On peut donc conclure que selon sa constitution, certains aliments, ou environnements, ou hygiène de vie, sont plus ou moins propices à telle ou telle personne. Il est donc intéressant de connaître sa constitution ayurvédique afin de faire les meilleurs choix pour retrouver son état d'équilibre naturel.



Comprendre la médecine ayurvédique


La médecine ayurvédique vise au maintien de l'équilibre de notre prakruti. Elle se base sur la prakruti et les vikrutis des personnes pour prescrire un traitement qui permettra de rééquilibrer le corps et l'esprit.


Les médecins ayurvédiques, appelés Vaidyas, transmettent leur savoir de génération en génération depuis des siècles. Ils maitrisent aussi bien la médecine moderne que la science thérapeutique ancestrale. Pour être médecin ayurvédique, les études durent environs douze ans. Elles sont découpées en six années d’études supérieures, deux années d’internat, deux années de spécialisation et enfin deux années de pratique supervisée par un médecin expérimenté.


Seul un médecin ayurvédique peut soigner les déséquilibres via des protocoles très précis. Un thérapeute (massages ou conseils en alimentation), pourra seulement conseiller et soulager les déséquilibres. Il fera parti du processus de rééquilibrage, mais ce n'est pas lui qui décidera du traitement de fond à adopter.


Depuis 1982, L'OMS reconnaît l'ayurvéda comme un système complet de médecine traditionnelle. En France, l'ayurvéda n'est pas encore reconnue comme une médecine officielle, il n'est donc pas facile de trouver des médecins ayurvédiques.


L'Ayurvéda au quotidien

Bien plus qu’un système de santé, l'ayurvéda est une philosophie de vie que chaque être humain peut choisir d'adopter. quotidiennement Elle se base sur des principes éternels et permanents mettant en lien l'individu et la nature. Ainsi, notre hygiène de vie (comment nous mangeons, comment nous pensons, comment nous respirons...etc) est très importante en ayurvéda, tout comme l'amour que l'on porte à soi et à autrui, ou encore le rythme que l'on donne à notre vie (stress, léthargie...etc).


Il est ainsi possible d'adopter un style de vie ayurvédique (ou routine ayurvédique) qui agira en prévention des maux actuels de nos sociétés (burn-out, stress, fatigue, insomnie...). Voici quelques exemples qui peuvent être appliqués quotidiennement:


Hygiène de vie : se gratter la langue au réveil pour enlever les bactéries, se réveiller 30 min avant le lever du soleil pour profiter de son énergie énergisante qui nous accompagnera ainsi toute la journée, marcher 100 pas après un repas, mastiquer et manger en silence

Pratiques spirituelles : méditation, yoga, chants

Pratiques sportives : 30 min minimum de marche dans la nature par jour

Alimentation : manger varié, équilibré avec des assiettes composées de 50% de légumes minimum. Selon les déséquilibres de la personne (peau sèche, mental agité, extrémités froides, léthargie...), il va falloir manger plutôt épicé, ou plutôt froid, ou plutôt chaud, ou cru, ou cuit...etc



L'Ayurvéda en Inde et dans le monde


Depuis la colonisation anglaise de l'Inde, l'ayurvéda a perdu du terrain sur son propre territoire. Durant ces années de colonisation, la médecine ayurvédique était dénigrée et considérée comme rétrograde. Les universités et hôpitaux ayurvédiques ont tous dû être fermés, au profit d'une médecine occidentale. Peu à peu, les indiens se sont donc tournés vers notre médecine moderne.


Dans les années 70, le gouvernement indien encouragea de nouveau la médecine ayurvédique traditionnelle à revenir sur le devant de la scène, et des universités et hôpitaux ont pu rouvrir. Mais des décennies de pratiques d'une médecine plus moderne ont fait perdre l'habitude aux indiens de se tourner vers l'Ayurvéda, et aujourd'hui encore, les indiens ne se tournent pas tous naturellement vers cette médecine traditionnelle. Elle reprend néanmoins largement du terrain, et de plus en plus de jeunes médecins occidentaux vont se former en Inde auprès des vaidyas pour véhiculer leur savoir appris à travers la planète.


Le massage ayurvédique, pratiqué quotidiennement par toute la population auparavant, l'est moins aujourd'hui. Mais certaines régions comptent de nombreux cabinets avec des thérapeutes corporels et de longues files d'attentes refont surface dans les rues.


#cuisineayurvedique #ayurveda

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page